Savoir choisir à vue d’oeil…

Les Huîtres …

On dit qu’il ne faut manger les Huîtres que les mois en « R », donc, de septembre à avril… En réalité, elles se consomment toute l’année… Elles sont simplement plus laiteuses en saisons plus chaudes.

Truc pour choisir : Quelle que soit la taille des Huîtres, plus elles sont lourdes, meilleures elles sont. De plus lorsque vous les entrechoquez l’une contre l’autre, le son doit être sourd et mat.

 

Le Homard…

 On trouve deux espèces de Homards vivants… Le Homard européen et canadien.Le premier  à une coque bleue, le deuxième à une coque brune.

Bleu, il est originaire d’Irlande, d’Ecosse ou des côtes bretonnes et Normandes.

Brun, il est originaire du Canada.

Evidemment, les fins gourmets préfèrent le Homard breton…!

Si vous l’achetez cuit et surgelé, il vient souvent du canada.

Truc pour choisir : On les achète vivants, ils doivent peser entre 500 gr et 1 kg ( ils ont la chair beaucoup plus savoureuse que les plus gros ).

 

Le Saumon…

 Le Saumon que l’on trouve le plus sur nos étals est d’élevage, dit Atlantique, originaire de Norvège, d’Ecosse ou d’Irlande ( le Saumon d’élevage à  un taux de graisse de 12 % ). Il y a aussi,  le Saumon Pacifique, principalement originaire d’Alaska, il est le plus souvent sauvage ( le Saumon sauvage à un taux de graisse de 4 % ).

Perso. il vaut mieux en manger moins… préférez le sauvage…

Pour choisir : La couleur importe peu ( sauf pour celui d’élevage…), il faut surtout qu’elle soit uniforme. Il faut éviter les morceaux avec trop de taches brunes et il est préférable de prendre les tranches larges avec une chair aux nervures espacées, c’est le signe qu’elles viennent de la partie la plus moelleuse ( l’avant de la  « Bêtes » ).

 

Les noix ou coquilles St Jacques…

 Contrairement à une idée reçue, il est tout à fait légal de vendre des noix dites « de Pétoncles » sous l’appellation noix de St Jacques à condition que le nom de l’espèce et le pays d’origine soient précisés. Il faut guetter le nom latin : Les « Pecten Maximus » sont les plus nobles … Les variétés de « Chlamys » sont les Vanneaux ou Pétoncles.

Pour choisir : Le coquillage doit être bien hermétique. S’il baille légèrement, il faut tapoter dessus pour voir s’il se referme (  preuve que « la Bête » est vivante ).

Les noix doivent être brillantes.

 

Le Chapon, la pintade, L’oie, la Dinde…

 

Le Chapon : Il doit avoir une peau blanc crème et être sans hématomes, signe que la graisse est uniformément répartie. Il faut qu’il fasse au minimum 3 kg.

 

 

La Pintade : Elle doit avoir une peau de couleur brun orangé et doit peser de 1.2 à 1.6 kg. A choisir charnue.

 

 

L’oie : Il faut la choisir bien grasse et de couleur crème. Si elle est trop jaune, elle aura moins d’intérêt gustatif.

 

 

La Dinde : Il faut la choisir bien ronde et bien charnue, au poitrail dodu. Le cou doit être court et la partie côté ventre souple, la peau fine et de couleur nacrée. Il faut préférer celles à pattes noires et lisses, cela signifie qu’elle a moins d’un an donc plus tendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

10 commentaires pour “Savoir choisir à vue d’oeil…

  1. Cette année , sur la table à Noël , ce sera une pintade nourrie au lait, pour la choisir je fais confiance à mon volailler , il sait ce qu’il fait et tout est bon chez lui. Pour les huitres, nous n’attendons pas Noël , nous en mangeons toute l’année , c’est notre entrée du dimanche , nos préférées viennent de la baie de Quiberon mais ça c’est comme le vin, une affaire de gout!
    Je te souhaite une belle journée . Tinou

  2. Avant les huitres étaient dégustées durant les mois en R tout simplement parce que ces mois n’étaient pas très chauds, et comme il n’y avait pas de frigo, valait mieux les consommer avant les chaleurs. Isa

  3. Merci pour toutes ces infos, pour moi cette année c’est la bourride sètoise qui est prévue au repas de Noël.
    Belles fêtes de fin d’année.
    Marie

  4. Et bien chez nous Noël c’est très traditionnel : foie gras fait maison, pintade chaponnée élevée à la ferme au grand air et achetée sur place, farce aux marrons avec comme légumes des marrons et des pommes puis une bûche glacée !
    Parfois nous pouvons rajouter un petit saumon fumée achetée à la fumerie directement!
    voilà pour le 24 , le 25 ce sera buffet à la russe
    belles fêtes de fin d’année à toi avec une petite pensée pour nos petits trésors disparus cette année et qui vont nous manquer
    bises
    Sophie