La tradition du gui…

Une coutume qui nous vient tout droit de nos ancêtres celtes.

Selon la tradition catholique, le gui doit être suspendu le 1er dimanche de l’Avent (entre 4 et 3 semaines avant Noël), avant de mettre le  » nouveau Gui « , il faut décrocher celui de l’an passé sans lui faire toucher le sol et le faire brûler dans la cheminée de la maison… oui, vous pouvez garder une branche de Gui  dans la maison toute l’année. La tradition veut que le gui protège la maison d’être brûlée ou frappée par la foudre. Il  doit être remplacé tout les ans pendant le solstice d’hiver…

 

Autrefois, cette plante sacrée, nommée «  Rameau d’Or » , aux  vertus médicinales, était accrochée à l’entrée des habitations sur la cheminée, derrière la porte de la cave ou du grenier, pour faire fuir les mauvais esprits et apporter « Le Bonheur toute l’Année Naissante »…

 

 

En bref…Fêter « l’An Neuf » en s’ embrassant sous une boule de gui est la promesse d’une  nouvelle année sous la prospérité...

Sa couleur verte persistante, malgré l’hiver, était aussi le symbole de l’immortalité. Promesses de mariage ou présages de longue vie…

Cette tradition a donc pour but  de protéger les personnes s’embrassant sous le gui.

 

Le Gui… Mode d’Emploi :

 

 Le gui est traditionnellement accroché dans les maisons le soir du 31 Décembre et voit tout le monde s’embrasser sous ses branchages lorsque les douze coups de la nouvelle année sonnent.

La coutume du gui tire son origine dans les rituels et croyances des peuples celtes.

 

La petite histoire…( Chez moi… au pays des Gaulois… Bon, chez les Celtes en général…)

Le gui était pour nous, les Gaulois,  le symbole de l’immortalité. Il est sacré et vénéré chez les Druides qui, une fois par an, vêtus de blanc, vont couper ( avec une serpe d’or !! ),la sixième nuit du solstice d’hiver, ( la première de l’année celtique la  » nuit Mère « ), le gui sacré…   

 Le Gui le plus magique est celui que vous trouverez sur un Chêne ! ( mais il est rare d’en trouver sur un chêne…). Le chêne étant l’arbre du soleil qui symbolise la force et la puissance. Le gui est l’arbuste de la lune. 

Il faut le couper en récitant « O Ghel an Heu » – traduisez « Que le blé germe ».  Cette expression à été transformée au Moyen âge en « Au gui l’an neuf » et, le faire tomber dans un drap d’une blancheur immaculée  (car il ne doit pas toucher le sol afin de conserver ses pouvoirs!)…

 

 Une tradition  eBretagne chez les Paysans et les « Aubergistes »…. 

Ils  accrochent une branche de gui venant  d’un pommier, au-dessus de la porte des auberges et, il est d’usage de le changer à chaque tonneau de cidre nouvellement mis en perce ( c’est à dire à chaque trou fait dans un tonneau pour tirer le cidre ). Si le cidre est nouveau, on met une pomme au milieu du gui.  

 

Les gaulois qui, comme chacun sait, ne craignent qu’une seule chose, c’est « que le ciel leur tombe sur la tête », attribuent donc à cette plante, outre ses vertus médicinales, des pouvoirs magiques……

Le gui chasse les mauvais esprits, purifie les âmes, neutralise les poisons, assure la fécondité des femmes, des troupeaux et permet même de voir les fantômes et de les faire parler…… ( Bouuuuh!!!! )

 

 

 

 

Jusqu’au XIX eme siècle encore, chez les « Chapeaux Ronds », les enfants allaient frapper aux portes des maisons bourgeoises en criant le « blé germe » et ils recevaient des étrennes. 

Vous pouvez aussi l’offrir avec ce souhait : « Au gui l’an neuf », formule  remplacée plus tard par « Bon an, mal an, Dieu soit céans  » (soit dans la maison ). Au XIX eme siècle on disait « Bonne et sainte année, le paradis à la fin de vos jours », depuis le XX eme siècle  nous disons : « Bonne et heureuse année »…

Ou trouver du gui…

 

Vous trouverez du Gui, surtout sur les  pommiers,  peupliers, trembles, aubépines, saules, robiniers, tilleuls…rarement sur poiriers,  noisetiers, frênes, cerisiers…plus rarement sur noyers, chênes, ormes… Jamais sur les hêtres platanes, châtaigniers…. ( Si vous êtes en ville, sur le marché, vos pouvez trouver un petit vendeur de Gui…)
Les forestiers et les arboriculteurs considèrent le  gui comme un parasite car son invasion  provoque l’affaiblissement des arbres. Un arbre couvert de boule de gui casse plus facilement au vent…

Bon à savoir…

 Si vous cuisez le fruit ou l’écorce du gui, vous aurez une colle fine et très adhésive qui servait autrefois de glu (glu des oiseleurs).

Le gui renferme des substances toxiques (des glucosides) qui peuvent provoquer en cas d’ingestion des fruits des troubles digestifs, et même des troubles cardiaques si le nombre de baies ingérées dépasse la dizaine.

Une boule de gui peut vivre… 30 ans

.

.

27 commentaires pour “La tradition du gui…

  1. bonne fin d’année, Barbara, et que 2013 t’apporte tout ce que tu désires pour toi et les tiens…..j’ai encore appris des choses sur le gui merci et à bientôt surement en juin…gros bisous et caresses aux minous

  2. Je savais qu’il portait bonheur mais de son histoire je ne savais pas grand chose. Demain matin, je vais aller prendre une boule sur mes bords de Loire, sans la laisser choir sur le sol en récitant les mots celtes. Et à minuit, tout le monde va devoir s’embrasser dessous. L’idée du bonheur me plait bien.

    Merci Barbara de nous cultiver un peu. Parfois on fait nos rituels sans savoir. Un peu de culture pour bien commencer l’année c’est plutôt chouette.

    ps : tes étiquettes ont fait un malheur.

    • Mais je me cultive tout autant Dame Beltte!
      Maintenant je ne râlerai plus lorsque la voiture restera embourbée dans un champ, à devoir rechercher un tracteur pour me sauver!… ou, je ne rigolerai plus lorsque, Mr Bigoudi se fera doubler par les gendarmes, à vélo, sur la route, avec une branche énooooorme, recouverte de gui, en travers du guidon ( moi à 100 m derrière, morte de rire!… tout comme les gendarmes!!!). Le gui est un prte-bonheur…
      Bonne fin d’année Belette… Bigoudi

  3. Merci pour vos images romantiques, vos conseils pratiques, vos ambiances « cosy » et votre bonne humeur que vous nous distribuez au fil du temps. Bonne année à vous et à Monsieur Bigoudi et gardez le sourire dont nous avons tant besoin dans la grisaille environnante. Bien amicalement, Danièle

    • Bonne humeur… Heuuu… pas tout le temps ! Mais, je vais vous livrer l’un de mes secrets… – L’Optimisme – prendre les choses comme elles viennent… il n’y a jamais de problèmes… mais toujours des solutions!
      Tous mes Voeux pour cette nouvelle année… Bigoudi

  4. Bonsoir,

    Merci de nous apprendre des choses que nous prêtons pas attention.Vous savez nous apportez cela avec délicatesse
    sur tout les sujets que vous faites.

    La nouvelle année arrive a grands pas .
    Je vous souhaite une Bonne Année 2013. Qu’elle vous apporte joie,sante,bonheur,et que votre site perpetu pour notre plus grande joie.

    Bonne soiree

    • Mais j’apprends beaucoup en faisant ces petits billets… c’est avant tout un plaisir et, j’aime tellement ces petites choses… que nous faisons instinctivement sans, souvent, en connaître l’origine…
      Très bonne St Sylvestre, Claude… Bigoudi

  5. j’adore les histoires de nos traditions,bonne fin d’année à toi et les tiens,tous mes voeux pour 2013

    • Moi aussi!! Celà semble tellement désuet, démodé… au jour d’aujourd’hui… Mais, pour moi, ces traditions, c’est un peu notre histoire, il ne faut pas en perdre le souvenir…
      Tous mes Voeux pour cette nouvelle année, Dame Lavandin… Bigoudi

  6. Très bonne fin d’année à Toi « Bigoudi » ravie de trouver ce post qui tappelle le pourquoi de nos boules de gui dans nos maisons….Notre boule cueillie dans les bois trône depuis l’Avent devant la cheminée posée sur notre lustre à bougie.Bientôt certaines de ses branches s’accrocheront ci et là sur les portes des caves et greniers pour éloigner les mauvais esprit…..Merci pour ton si joli blog.

    • Bennn… je donne les bons conseils, mais, je vais aller chercher le mien que demain!!! ( je ne trouvais pas la Serpe d’Or…!).
      Tous mes Voeux pour cette année 2013 … Bigoudi

  7. Jolie Nouvelle Année Barbara.
    Merci pour cette conférence…GUI, je l’ai envoyée à mes petits enfants et à des amis.
    Merci pour ton charmant envoi. Cela a enjolivé mes cadeaux de Noël.
    Bon réveillon …au naturel ?
    Je n’ai pas de crochet où il faut pour accrocher ma boule de gui .
    Il va falloir que je me décide à en poser un dans une poutre…mais en bricolage de ce type je n’ai même pas deux mains gauches ….ARGH….

  8. Merci pour tous ces précieux renseignements. J’adore le gui, mais n’arrive jamais à en trouver ici. Et pourtant je regarde !!!!
    Il faut dire que nous avons , dans la montagne, pas mal de châtaigniers, arbre qui ne ports pas de gui, ai-je appris en te lisant…
    Très belle année à toi et gros bisous.

    • On ne peut pas tout avoir!!! Tu as le beau soleil de Corse, nous nous avons le gui…
      Très belle année à toi aussi Dame Rose de Damas … Bigoudi

  9. Merci Barbara, j’ai appris plein de choses ce soir grâce à toi ! Dorénavant, je ne regarderai plus le gui de la même façon !!! Je suis quelqu’un qui adore les traditions, et je regrette qu’il y en ait si peu en Normandie …
    Très belle fin d’année !
    Grosses bises
    Cathy

    • Il y a : le trou-normand, la tarte, l’armoire de mariage, le cidre, le fromage…. en cherchant bien, il y en a aussi dans ce beau pays de Normandie.
      Très belle fin d’année à toi aussi … Bigoudi

  10. Merci de m’avoir éclairée sur le gui et ces traditions, demain je vais aller cueillir ma boule de gui annuelle même si depuis 2 ans il ne m’a pas beaucoup protégée ni porté bonheur.
    Bonne fin d’année.
    Dominique

    • … Bonne fin d’année à toi aussi Dominique… J’espère que cette année, ce Gui tiendra ses promesses dans ta maison… Il y a un proverbe qui dit :  » Promettre est la veille de tenir  » … Bigoudi

  11. bien cet article sur le gui,moi je l’achéte en allant au marché il yen a aux quatre coins des rues des petits marchands…..et j’accroche mon bouquet dans le couloir de cette façon tout le monde en passant reçoit un peu de bonheur! mais le comble pour un médecin de souhaiter à ses patients une bonne santé!!!alors on ne dit pas » bonne année bonne santé » mais » une trés bonne année et beaucoup de bonheur »(en leur souhaitant que des petits rhumes etc!!)
    bisous et super bonne année