Fleurs de Violettes cristallisées…

 Pour cristalliser les pétales de Violettes, il faut…

40 gr de fleurs

1 oeuf

50 gr de sucre en poudre

Montez l’oeuf en neige, en recouvrir les pétales de Violette ( préalablement passés sous un filet d’eau froide ).

Trempez les fleurs dans le sucre, mettre  sur une grille et laissez sécher…

Vous pouvez le faire avec de nombreuses autres fleurs…

( Les feuilles des Violette peuvent être consommées crues dans des salades ou pour parfumer un dessert… )

Vous avez une autre recette ici

Un poème sur la Violette Ici

Vous avez le langage des Rose Ici

Conter fleurette en images Ici

Vous voulez connaître le nom de votre année de Mariage… Clic !

.

 

 

 

 

Un dessert à la Violette…

La Violette est une des premières fleurs du Printemps…

Elle symbolise la pudeur, la timidité, le premier Amour…

La Violette des jardins, fleurit de février à juin…

La Violette des Bois fleurit d’Avril à Juin, dans les forêts de feuillus et de conifères.

Elle est très riche en vitamine C, ( quatre fois plus que dans le Citron! ).

Elle est très riche en vitamine A ( en quantité plus importante que dans les Epinards!)

Pour 6-9 personnes

Préchauffez le four à 100°c (th.2)

Passez les Violettes sous un filet d’eau et les déposer sur un papier absorbant

Dans une casserole, faire chauffer le lait et la crème à feu doux.

Dans un saladier, fouettez 3 oeufs entiers et 2 jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Versez peu à peu le lait chaud sur le mélange précédent en fouettant sans cesse.

Versez la préparation dans des ramequins.

Déposez quelques Violettes fraîches sur la surface.

Cuire au four 45 minutes.

Servir tiède…

Vous avez une autre recette avec des Violettes ici

Un petit poème de « Violette » ici

Vous trouverez Ici le langage des Roses…

, le nom des « Noces » pour chaque année…

Conter fleurette au début du siècle… Clic!

 .

 

 

L’heure du thé… Madeleines à la rose ou au chocolat façon fondant…

 

 

                             Madeleines au chocolat façon fondant

 

~ Préchauffez le four à 240° ( th.8)

~ Tamisez la farine, le cacao et la levure.

~ Battez les oeufs avec le sucre ( perso. j’utilise du sirop d’Agave ), puis ajoutez le lait et la     pincée de sel.

~ Ajoutez la farine tamisée en continuant de fouetter.

~ Ajoutez le beurre fondu à la préparation et mélangez à nouveau.

~ Beurrez généreusement le moule à Madeleines.

 ~ Remplissez, à moitié les alvéoles du moule, puis  placez un carreau de chocolat. Vous pouvez choisir du chocolat noir, au lait, au café, blanc…

~ Faites cuire les madeleines pendant 5 minutes à 240°, puis, vous baisserez le four à 200° ( th.6-7 )  poursuivez la cuisson encore 5 minutes.

~ Démoulez immédiatement afin qu’elles ne continuent pas à cuire dans le moule.

                                 

                                           Madeleines à la Rose

 


~ Préchauffez votre four à 240° ( th.8 ).

~ Faites fondre votre beurre dans une casserole, puis mettez-le à refroidir au réfrigérateur.

~ Dans le lait, que vous allez, soit tiédir, si vous laissez les feuilles de thé dans votre préparation, soit bouillir, si vous voulez filtrer les feuilles, dans ce cas, vous laisserez infuser dans le lait jusqu’à refroidissement afin de bien sentir le goût du thé.

~ Tamisez ensemble la farine et la levure.

~ Battez vos oeufs avec le sucre, puis ajoutez votre lait parfumé, à la Rose ( si vous pouvez, choisissez le thé à la « Rose de chez Ladurée »… c’est une merveille…) et la pincée de sel.

~ Ajoutez la farine et la levure en continuant à fouetter.

~ Ajoutez le beurre fondu, froid à la  préparation.

~ Remplissez les moules en faisant une petite bosse pour être sûr qu’elles lèvent.

~ Cuisez vos Demoiselles 5 minutes à 240°, puis, baissez le four à 200° pendant 10 minutes.

~ Démoulez immédiatement.

Vous pouvez remplacer le thé à la Rose par du thé de toutes sortes… à l’orange, au fruits rouges, au thé vert…

Pourquoi pas avec des fleurs de lavande…

Excusez-moi… elles m’attendent…

.

Un dessert avec des Abricots…

 

 

Vous pouvez peler vos Abricots… ou pas…

Il suffit de les  plonger quelques secondes dans l’eau bouillante, égouttez-les, rafraîchissez-les à l’eau froide, vous pourrez, ainsi les peler facilement,  coupez les fruits en deux pour retirer le noyau. Ensuite, vous allez mélanger les oeufs, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.

On ajoutera  progressivement la farine, la crème et le lait puis vous remuerez jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

Versez la pâte dans un moule à gratin, ou dans des moules individuels, ( n’oubliez pas de  beurrer le moule ), déposez les abricots la face coupée vers le bas, mettez les amandes et un peu de Cassonade.

Faites cuire le dessert au four préchauffé à th. 6-7 (200 °C, à mi-hauteur) pendant 35 min.

Au moment de servir, saupoudrez d’un peu  de sucre en poudre ( facultatif )  et d’Amandes effilées.

Vous pouvez remplacer les amandes par des pistaches…

.

 

Pour réussir votre caramel…

35e0bc06006f028f0c893c07d829b6e7 bigoudi blog
Afin que toutes les conditions soient réunies pour la réussite de votre caramel, recette caramel . caramel au beurre salé . faire sois-même son caramel . vêtements en lin carnac . boutiques carnacveillez à ce que votre casserole soit bien propre et de la bonne taille : trop grande, la cuisson est incontrôlable, trop petite, le caramel risque de déborder. Choisissez une casserole en acier inoxydable, en aluminium épais ou encore en cuivre (non-étamée).

~  dans un premier temps respectez bien  les proportions : un volume de sucre  pour un tiers de ce volume d’eau ou, cinq morceaux de sucre pour une cuillerée à café d’eau.

~ Dans un second temps, versez l’eau et le sucre dans la casserole, que vous placez sur un feu vif.

~ Répartissez uniformément le sucre dans la casserole et laissez fondre. Pour le moment, ne remuez surtout pas le sucre !

recette caramel . caramel au beurre salé . faire sois-même son caramel . vêtements en lin carnac . boutiques carnac~ Quand le mélange prend, remuez-le en faisant tourner la casserole. Jamais avec un ustensile  !

~ Lorsque le caramel a atteint la couleur souhaitée, arrêtez la cuisson et plongez la casserole dans un bain d’eau glacée afin d’interrompre le processus.

Si vous souhaitez conserver un caramel liquide et sirupeux, il vous faut empêcher ce dernier de durcir, ajoutez, avant la cuisson, un filet de jus de citron ou quelques gouttes de vinaigre blanc.

 Faute de quoi vous pourrez dire adieu à votre casserole ou votre moule à pâtisserie…

Si vous suivez bien ces étapes… vous ne raterez plus votre caramel… Et vous ne jetterez plus votre casserole !

.

.

 

 

 Vêtements en Lin  Brocante  Mercerie

Carnac

.

.

 

 

 

 

Gâteau de riz au caramel…

Le gâteau de riz… une petite douceur d’enfance…

 Versez le lait dans une casserole et ajoutez la gousse de vanille fendue en deux, dans le sens de la longueur…
Portez à ébullition et ajoutez le riz ( normalement, on utilise toujours du riz rond… perso. je préfère avec du riz long… j’utilise du riz… Basmati!  je n’aime pas le  rond qui donne une impression de bouillie)…
Faites cuire sur feu doux en remuant régulièrement pendant 35 à 40 minutes… Ajoutez, en fin de cuisson  80 g de sucre ( ou par 80 g de sirop d’Agave…) et le zeste de citron ( facultatif ).Versez le tout dans un saladier.       
 Mélangez les jaunes d’oeufs avec la crème liquide. Versez le mélange dans le riz et remuez bien.
Pour le caramel…
Dans une casserole, versez 100 g de sucre ( ou, 100 g de sirop d’Agave ) et ajoutez les 4 cuillères d’eau. Portez sur le feu et faites cuire jusqu’à l’obtention d’un caramel brun clair.
Versez dans un plat ( j’utilise un moule à cake ), puis, versez la préparation riz au lait sur le caramel.
Mettez au four, à 200 ° ( th.6 ) pendant 20 minutes… ( si comme le mien, vous le cuisez dans le four à bois, comptez 15 minutes)

Une petite variante… Vous pouvez couper des petits cubes de poires Williams et les ajouter dans le riz, juste avant de mettre votre plat au four…( un régal !)
n.b : Si vous utilisez un riz rond… prenez celui de type Arborrio…
Comme je suis une grosssse gourmande ! et que j’adooooore le caramel ! hummm… j’ajoute une énooorme couche de caramel dans mon assiette !!!
C’est une recette que je préfère, de loin, au riz au lait…
Si vous voulez, vous avez ici des p’tits trucs à savoir, pour faire votre caramel…

.

Un dessert avec des poires….

Encore une bonne surprise… dans mon chemin… des poires, du jardin de ma voisine (Merci Madame V.)…

Aujourd’hui, deux recettes avec des poires !

La première… un dessert !

Dans une poêle, faire fondre la noix de beurre, puis ajoutez la cassonade et laissez caraméliser… (Si vous utilisez des poires au sirop, « dommage », oubliez cette étape… vous mettrez directement les poires dans le fond du plat…)

Dans un saladier, battez les jaunes d’oeuf avec le sucre ( perso. le sirop d’agave remplace le sucre raffiné depuis de nombreuses années, dans ma cuisine…), jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajoutez le beurre fondu, la levure puis la farine.

Mélangez pour obtenir une mixture (bon… on dit un appareil…) bien homogène.

Ensuite, vous montez les blancs en neige, toujours avec une petite pincée de sel.

Vous allez incorporer d.é.l.i.c.a.t.e.m.e.n.t les blancs à l’appareil.

Reprenez vos poires, mettez-les dans le fond d’un plat et recouvrez de la moitié de l’appareil. Enfournez 10 minutes.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat avec un peu de lait.

(Si vous avez une tablette de chocolat en plus… répartissez la moitié sur le gâteau, avant la phase suivante).

Ajoutez le chocolat fondu au reste de l’appareil.

Après les 10min. de cuisson, retirez votre plat du four puis, versez le reste de votre mixture au chocolat par-dessus et enfournez à nouveau 20min.

Laissez refroidir complètement avant de démouler votre gâteau.

Je pense qu’il serait très approprié pour le goûter… avec un thé ou une infusion … à la poire…

.

.

Vêtements en Lin   Mercerie    Brocante

.

.

Tarte aux Mirabelles…

Une bien belle surprise…et bien bonne !!!

Accroché au portail… un panier, avec 4 kg de Mirabelles (Et oui, en Bretagne ! ) que ma voisine venait de récolter dans son jardin…

Dénoyautage de ces petites billes d’Ambre…

Quelques petits sachets au congélateur (Pour des tartes d’été… en plein hiver… au coin du feu…). Et… évidemment… une tarte pour ce soir !

Recette pour 6 personnes… ( psss…pour nous… pour 4 !)

  • 1 pâte brisée ou sablée
  • 750 gr de Mirabelles dénoyautées
  • 50 gr de beurre
  • 70 gr de sucre en poudre
  • 30 gr de cassonade
  • 1 oeuf

 

Préparation…

La recette la plus simple…

Faire votre pâte… (Vous trouverez les recettes dans la colonne à droite). Etalez votre pâte dans un moule beurré…

Piquez le fond…

Disposez les Mirabelles…

Faire fondre le beurre, la cassonade et le sucre à feu très doux… remuez tout le temps, afin que le sucre ne cristallise pas… (Si toutefois, votre sucre fait des petits cristaux, pas d’inquiétude, un fois au four, ils fondront).

Hors du feu, ajoutez l’oeuf battu.

Versez sur les Mirabelles.

Faire cuire au four thermostat 5/6 (170°) pendant 35 à 45 minutes.

Alors là… c’est parti pour un instant de vrai bonheur pour les papilles !!!

Un grand Merci  » Madame V.

« Gourmande, moi ? Pas du tout ! Mais il y en a un autre… Monsieur Bigoudi ne laisserait pas sa part ! »

.

Mi-cuit au chocolat…

Pour un petit goûter de Pâques…

Vous voulez jouer à la dînette avec moi ?

Une recette toute simple et très rapide à réaliser…

~ 150 g de sucre

~ 80 g de crème liquide

~ 200 gr de chocolat noir

~ 100 g de beurre

~ 4 oeufs

~ 140 g de farine

 

Faire fondre le chocolat, le beurre et la crème liquide au bain-marie tiède.

Incorporez le chocolat au mélange oeuf + sucre + farine jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

Préchauffez le four à 200° (th.6-7), remplir des moules individuels et enfournez 6 à 7 minutes.

Les gâteaux doivent être très moelleux au toucher.

Vous pouvez servir tiède, perso, je préfère manger ces petites « gourmandises » le lendemain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon… pour Pâques, vous oubliez le régime ! Il me semble que Rosalie aime le parfum du mi-cuit… mais attention, c’est l’occasion de vous rappeler que le chocolat est un poison mortel pour les chats, les chiens…

60 g de chocolat noir est la dose mortelle pour un chien de 10 kgPour vous donner une idée…

30 g de chocolat noir est la dose mortelle pour un chat de 5 kg.

Alors, pas de petits bouts de chocolat (noir, lait, blanc… en gâteaux, en tablettes…) pour les animaux !!!! Vous pouvez aller voir les aliments toxiques pour nos amis Ici

 

 

 

 

.

Mousse mascarpone au chocolat…

Une invention de Mrs Bigoudi…

Souvenez-vous… je vous donnais, 2 articles plus bas, une recette de Tiramisu au citron… et là… à la fin de l’article… une idée…

Pour les amoureux du Mascarpone…

~ 200 g de chocolat noir

~ 200 g de mascarpone

~ 30 cl de crème fraîche

~ 3 cuillères à soupe de sucre semoule

~ 1 cuillère à soupe de sucre glace

~ 2 jaunes + 3 blancs d’oeufs

Battez les jaunes d’oeufs et le sucre semoule dans un saladier jusqu’à obtenir une crème mousseuse.

Faire fondre le chocolat

Ajoutez le chocolat et la mascarpone au mélange précédent.

Bien mélanger.

Fouettez la crème fraîche avec le sucre glace jusqu’à fermeté (à la limite de la chantilly)

Mélangez 3 cuillères à soupe de la crème à la préparation, bien mélanger.

Fouettez les blancs avec une pincée de sel jusqu’à obtenir une neige très ferme.

Incorporez aussitôt la neige, délicatement, en tournant de bas en haut (comme pour une mousse au chocolat)

Mettre dans des verrines ou ramequins, en alternant la préparation au chocolat et la crème fouettée.

Mettre au réfrigérateur au moins 4 heures (moi je le prépare la veille au soir)

Au moment de servir, poudrez de cacao amer (pour faire joli !)

Inutile de vous dire que… c’est trop bon !!!

Bon, la prochaine fois je vous fais un p’tit plat… et oui… comme vous pouvez le constater… j’adore les desserts !!!

 

 

.